Feb 14

Buergbrennen - une tradition luxembourgeoise pour le carême

Au Buergsonndeg, le premier dimanche après le carnaval, les Luxembourgeois brûlent des croix ou des constructions en bois sur les monticules du Luxembourg.

Cette tradition est un symbole de la fin de l\'hiver et de la réincarnation du printemps.

Parfois cette procédure est accompagnée par une retraite au flambeau du village jusqu\'au monticule.

Le dernier couple du village qui s\'est marié ou un personnage local a le droit de mettre la croix en feu quand la nuit commence à tomber.

La lumière du feu l\'emporte sur l\'obscurité de l\'hiver et la chaleur sur le froid.

Souvent, on sert les choses suivantes : Ierzebulli (soupe de pois cassés), Bouneschlupp (soupe aux haricots) et du Glühwäin (vin chaud).

Le mot « Buerg » vient du verbe latin « burere » qui signifie brûler.

Il y a même un vieux dicton qui dit que ce jour-là se décide comment va être le temps pendant le printemps (« Wéi den Damp op Buergsonndeg geet, esou geet en de ganze Virsummer »).

 

 

Octobre 2020
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Voir le planning      Voir les archives