Repas-sur-roues

 

Ce sont les administrations communales qui organisent ou coordonnent seules ou avec d'autres intervenants, les services de « repas-sur-roues ».

Le but de ce service est de fournir à midi un repas chaud et équilibré au domicile de toute personne, qui pour raisons socio-familiales, ne peut plus faire la cuisine ou la vaisselle elle-même.

Le repas est préparé par des professionnels et comprend en règle générale une entrée (soupe), un plat principal et un dessert.

Le service de « repas-sur-roues » est un service payant.

Comme le fonctionnement du service et le tarif appliqué varient d'une commune à l'autre, il est recommandé de s'informer directement auprès de son administration communale pour connaître ces détails.

Le « Télé-Alarme » - l'appel assistance externe

 

Le « Télé-Alarme » est un service de permanence d'appel et de communication d'aide et de secours d'urgence qui fonctionne 24h/24 et tous les jours de l'an.

Le service met à disposition de ses clients un émetteur d'alarme sous forme de bracelet ou de collier. Une simple pression sur le bouton ou le fait de tirer le cordon déclenche une alarme qui est transmise via un appareil raccordé au poste de téléphone du client au central téléphonique. Ce central, qui est occupé en permanence, répond à la demande d'aide et le permanent de service entreprend les démarches nécessaires : appeler un médecin, un réseau d'aides et de soins, un voisin ou un membre de la famille.

Alors que certaines communes disposent d'un service d'appel assistance externe local, la grande majorité des communes luxembourgeoises sont cependant liées à un central national : « Secher Doheem ».

Chaque personne qui souhait profiter de ce service payant peut s'adresser à son administration communale ou directement à l'organisme gestionnaire.

Renseignements

L'administration communale du lieu de résidence de la personne concernée

ou

Le Service Télé-Alarme « Secher Doheem »

37, rue Colmar-Berg
L - 7525 Mersch
Téléphone : 26 32 66


Les aides techniques

 

Le Service Moyens Accessoires (SMA) informe et conseille les personnes dépendantes, leurs proches et toute personne intéressée sur les aides techniques en lien avec la dépendance.

Il peut mettre à la disposition de la personne dépendante le matériel adapté à sa situation. Ce matériel est à retourner au SMA, lorsqu'il n'est plus adapté aux besoins de la personne, respectivement si la personne n'en a plus besoin. Le service assure également l'entretien du matériel prêté.

 

Pour pouvoir bénéficier d'une mise à disposition gratuite d'une aide technique, la personne doit résider au Luxembourg, être affiliée à la Sécurité sociale luxembourgeoise et disposer d'une ordonnance médicale et/ou d'un mandat de l'assurance dépendance.

La mise à disposition peut être obtenue même si la personne ne bénéficie pas des autres prestations de l'assurance dépendance.

Dans cette situation, une demande particulière doit être introduite auprès de la Cellule d'évaluation et d'orientation de l'assurance dépendance.

Les aides techniques fournies peuvent consister par exemple en un cadre de marche, un déambulateur, un fauteuil-roulant, un lit d'hôpital, un soulève personnes, un rehausseur pour WC, des coussins ou matelas spéciaux, etc.

Renseignements

 

Service Moyens Accessoires

25a, rue du Fort Wedell
L - 2718 Luxembourg

Téléphone : 40 57 33 1
E-mail :
www.smaasbl.lu

 

Les adaptations du logement

 

En raison de l'âge, suite à un accident de travail ou de la route, il peut s'avérer nécessaire d'apporter des adaptations au logement afin de permettre à la personne concernée de profiter d'une autonomie maximale.

Lorsqu'il s'agit de situations de dépendance existantes et sans devoir satisfaire au seuil de 3,5 heures d'aide par semaine, l'assurance dépendance peut participer au financement d'une adaptation du logement de la personne concernée.

L'adaptation du logement doit nécessairement répondre à un besoin d'aide dans les domaines de l'hygiène corporelle, de la préparation des repas de la mobilité à l'intérieur et à l'extérieur du logement. Il appartient à la Cellule d'évaluation et d'orientation de l'assurance dépendance de définir l'adaptation qui répond le mieux aux besoins de la personne dépendante.

La procédure pour la réalisation d'une adaptation du logement est la suivante :

  • L'étude du projet d'adaptation du logement est confiée à un service compétent en la matière.
  • Elle est évaluée par un achitecte.
  • Un cahier des charges est établi par la Cellule d'évaluation et d'orientation.
  • Deux devis doivent être demandés par le demandeur auprès de deux entreprises différentes de son choix.
  • La cellule d'évaluation et d'orientation définit le montant de sa participation, compte tenu du cahier des charges.
  • L'adaptation peut ensuite être réalisée.
  • Pour les locataires, il est nécessaire d'avoir l'accord du propriétaire du logement.

L'ensemble de la réalisation peut durer jusqu'à deux ans. Actuellement, la participation financière est maximisée à la somme de 26 000 EUR. D'autres frais, comme par exemple des frais de déménagement sont recevables sous certaines conditions.

Renseignements

 

Cellule d'évaluation et d'orientation de l'assurance dépendance

125, route d'Esch
L - 1471 Luxembourg

Téléphone : 247 - 86060

 

Soutien logistique pour la planification des adaptations nécessaires :

Adapth asbl

36, route de Longwy
L- 8080 Bertrange

Téléphone : 43 95 58 1
Internet : www. adapth.lu

Adapth asbl collabore régulièrement avec l'assurance dépendance pour l'évaluation des besoins en adaptation de logements.

 

source: "Guide pratique pour seniors" publié pare le Ministère de la Famille et de l'Intégration