Notre Maison est Votre Maison !

 

La Maison des Associations, fondée en 2007, est un projet de fédérations d'origines diverses collaborant avec l'Office Luxembourgeois de l'Accueil et de l'Intégration (OLAI). Un des buts principaux de ce projet est de renforcer le mouvement associatif en tant que moteur et voix de la société civile. D'une part, les promoteurs mettent l'accent sur l'importance de valoriser les efforts fournis par les citoyens qui participent activement au façonnage de la société, d'autre part, ils considèrent comme essentiel de susciter une prise de conscience au sein même des associations, concernant leur rôle prépondérant dans la dynamique sociétale.

Encadrée par deux collaborateurs permanents, avec l'appui du Ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région, il est désormais possible à la Maison des Associations d'œuvrer en faveur de l'objectif qu'est la promotion de la cohésion sociale en s'appuyant sur les associations qui adhèrent à cette idée via leurs fédérations respectives. Dans le cadre de ce projet de société, la Maison des Associations veut cultiver la diversité culturelle et inciter au dialogue interculturel et intergénérationnel.

Les premières pierres sont posées, mais il reste encore du travail pour consolider cet «édifice» afin que «Eist Haus, äert Haus gett»

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter!

 

Faire un don à la MA

 

 

 

La Maison des Associations déménage !

Chers membres, bénévoles et public fidèle de la MA,

Après 10 années au numéro 46 de la rue de Mühlenbach, la Maison des Associations asbl déménagera le mercredi 7 juin 2017.

 

Pour des raisons d'organisation, nous ne serons pas joignables du lundi 29 mai au mercredi 7 juin 2017 inclus.

 

Notre nouvelle adresse à partir du 7 juin 2017 :

  • 20, rue de Contern

            L-5955 Itzig

 

Nos coordonnées ne changent pas :

  • Téléphone : 26 68 31 09 ou 621 296 318
  • E-mail :

 

Nous vous remercions pour votre compréhension.

 

À très bientôt !

 

L'équipe de la MA

 

 

 

Résolution de l’Assemblée Générale de la Maison des Associations (MA) en date du 12 mai 2017

Qui nous sommes

La MAISON DES ASSOCIATIONS est un acteur d'intégration dans la société au Luxembourg.

Avec ses 4 fédérations et bientôt d'autres associations, la MA est un acteur de la société civile pour l'intégration et le Vivre Ensemble au Luxembourg et est présente dans toutes les régions du Grand-Duché avec une bonne centaine d'associations membres :

  • APL avec 8 sections
  • CCPL avec 60 associations
  • FAAL avec 25 associations
  • FACVL avec 17 associations

 

La MA est ainsi présente dans la Ville de Luxembourg et dans tout le pays.

 

Depuis sa création en 2007, la Maison des Associations travaille pour favoriser le Vivre Ensemble, comme le prévoit aussi la loi sur l'intégration de 2008.

Avec une population de presque 600.000 citoyens, dont 48% de non-luxembourgeois, il est important et nécessaire d'investir davantage dans ce domaine au Luxembourg.

 

La MA est une vraie plate-forme démocratique et ouverte  à d'autres associations. La base de la fondation de la MA était d'offrir une structure dans laquelle les associations pourront « faire société ensemble ».

La MA est un acteur pro actif et travaille aussi avec les associations, structures, organisations dites luxembourgeoises. Eh bien, toutes les associations inscrites au Luxembourg sont luxembourgeoises, aussi celles issues de l'immigration.

 

La MA est d'ailleurs le seul acteur associatif de l'intégration à être représenté au sein de l'Agence du Bénévolat, du Conseil supérieur du Bénévolat et du Conseil Supérieur des Personnes Âgées.

 

Depuis dix ans, la Maison des Associations développe des projets interculturels et intergénérationnels au Luxembourg (la Cuisine du Monde, les Soirées littéraires Millefeuilles, le Café des Âges). En effet, la MA ne limite pas son champ d'action aux seniors migrants. L'association développe et participe aussi aux débats politiques et sociaux (organisation de tables rondes pour les élections européennes, conférence et débat sur la situation des réfugiés en Europe, référendum sur le droit de vote des étrangers...). Depuis 2016, la MA a d'ailleurs mis en œuvre un projet en faveur de l'intégration des Demandeurs et Bénéficiaires de Protection Internationale : « Matenee Brécke bauen ».

 

Les cours de langues et l'appui psychosocial offerts par nos fédérations membres représentent également une part importante des missions de la MA avec plus de 4000 inscriptions annuelles pour les cours de langues répartis entre trois associations et 25 à 35 heures de consultation par semaine.

 

Par ailleurs, notre association est engagée en faveur de la réinsertion professionnelle : en 2017, nous accueillons ainsi deux personnes en contrat d'insertion professionnelle (AIP), sans compter ceux et celles présents au sein de nos fédérations.

 

Enfin, la MA doit beaucoup au travail fourni par les volontaires européens qu'elle accueille depuis plusieurs années et par les bénévoles qui la guident au sein du Conseil d'Administration, l'appuient dans les tâches administratives et lors des événements...  

 

Ce que nous voulons

Nous voulons que cet engagement soit reconnu au niveau national et aussi local/régional, car avec une population si importante de non-Luxembourgeois, les défis sont largement connus pour faire une politique plus pro active et ensemble.

 

Dans la situation actuelle ou nous sommes contraints de quitter les locaux à Mühlenbach et que nous devons déménager à Itzig, une partie de nos actions durables risquent d'être avortées. Où mettre nos archives et notre matériel pour les animations et les stands ? Mais surtout pour les initiatives de consultations (Antenne Ecoute, GAP Groupe d'appui psycho-social, Maison d'Afrique et Entente sans Frontières), aucune solution n'est prévue !!! Les places de travail pour les fédérations sans siège sont aussi sans solution (FACVL et FAAL).

 

Nous voulons que les associations issues de l'immigration soient réellement considérées. Nous sommes aussi convaincus que les 3 organisations actuellement conventionnées ne peuvent pas faire tout ce travail pour le Vivre Ensemble au Luxembourg seules.

Même si le dernier temps deux institutions ont reçu des conventions (Croix Rouge et Caritas), elles ne peuvent y remédier.

Le pouvoir public doit davantage investir dans ce domaine au Luxembourg, en fortifiant les moyens pour les associations issues de l'immigration et qui sont proches des réalités quotidiennes.

 

Actuellement les associations en question sont trop laissées pour compte et on sait bien que les concernés sont souvent les meilleurs experts dans leur domaine.

 

Ce que nous attendons

Si nous voyons les investissements dans d'autres domaines, nous pensons qu'il y a une inadéquation entre les domaines comme p.ex. le sport et la culture (ce qui ne veut pas dire que c'est un mauvais investissement).

 

Nous attendons que le gouvernement et les administrations responsables concluent une convention avec la MA et ses fédérations et associations pour pouvoir davantage assumer leur rôle d'intégration dans le pays.

 

Ce que nous revendiquons

C'est ainsi aussi que nous revendiquons une Maison des Associations au niveau national et aussi régional afin que les rencontres et échanges deviennent plus évidents et que l'utilisation des infrastructures devienne plus efficace (voir à l'étranger : en France, Belgique et Allemagne).

 

Des exemples de ce genre existent déjà : la Maison du Sport, la Maison de la Coopération, la Maison de la Grande Région, Maison de la Jeunesse, etc.

 

Nous pensons aussi que le système de financement unique des services n'est pas suffisant, car l'Etat est aussi responsable pour une cohésion sociale, dont les défis sont largement connus.

 

Le bénévolat a aussi besoin d'être soutenu par des moyens publics aussi au niveau de localités mises à disposition ; car sans infrastructures pour pouvoir être acteur dans la société, le bénévolat est condamné et les belles déclarations ne suffisent pas. Même si un titre de transport est envisagé, ceci est une goutte d'eau sur une pierre chaude. Les défis concernant l'assurance des bénévoles est réduite à certains secteurs. Le Conseil Supérieur du Bénévolat devrait être réactivé avec des missions plus pointues.

 

L'intégration des DPI et BPI, tant par des contrats d'insertion que par des facilités administratives et la mise en place de contrats spécifiques (volontariat etc...). 

 

Nous revendiquons également la déduction de dons des impôts pour les associations reconnues et enregistrées, comme c'est le cas p. ex. dans le domaine des ONG de développement.

 

Les budgets sont très faibles par rapport à d'autres secteurs, ainsi les recettes pour les vies des associations risquent de devenir des recettes dites bistro (il faut organiser trop d'évènements pour vendre/générer des recettes pour pouvoir faire les autres actions et activités), seul moyen pour pouvoir vivre ???

 

Un local commun est pour nous important, une vraie Maison des Associations. Nos fédérations et associations assument déjà l'entretien et la location de locaux sans subvention gouvernementale ; nous revendiquons des droits équivalents comme on le fait dans les domaines du sport, de la culture, de la jeunesse, de la coopération...

 

Nous pensons que les citoyens issus de l'immigration contribuent largement à la richesse du pays et par conséquent ont droit à une reconnaissance de leurs engagements.

 

Le référendum était pour nous le signe d'une approche sans implication forte, avec un argumentaire très faible et une communication très faible et nous aurions aimé des échanges pour pouvoir avancer ensemble avec les responsables politiques et administratifs dans ce domaine.

La plate-forme Migration et Intégration était quasiment la seule voix pour le droit de vote des étrangers aux élections parlementaires.

 

Le droit de vote et la participation à la vie sociale, culturelle et politique demande plus d'efforts, aussi du côté des partis politiques. Les partis politiques devraient-ils être plus engagés pour l'inscription des étrangers sur les listes électorales.

 

Nous demandons aussi que la loi en vigueur soit réexaminée pour faciliter aux citoyens la participation à la vie politique de la Cité. Les délais sont trop longs, tant pour la résidence que pour l'inscription. Les programmes des partis politiques sortent très tard et la motivation des étrangers risque de perdre d'intérêt, faute d'implication concrète.

 

Appel à la presse

Nous faisons appel à la presse de consacrer plus d'importance sur le positif des engagements pour l'intégration que sur les faits minoritaires qui créent trop de préjugés généralisés ainsi que des angoisses.

 

Nous espérons que l'avenir nous montre que les projets d'intégration seront plus inscrits dans un esprit de durabilité que dans des événements phares.

 

Notre appel final s'adresse aux responsables politiques et administratifs afin qu'ils nous proposent des solutions à ces problèmes majeurs à court terme et que nous puissions travailler sur une politique d'intégration telle qu'elle est définie dans la loi sur l'intégration de 2008 pour pouvoir mener un vrai travail d'intégration notamment avec la société civile : l'article 2 de la loi sur l'accueil et l'intégration stipulant en effet que « l'intégration est une tâche que l'Etat, les communes et la société civile accomplissent en commun. »

 

Luxembourg, le 12 mai 2017 

 

 

 

 

Téléchargements

La société luxembourgeoise en devenir : une Tour de Babel où la langue est de bois ?

Depuis plusieurs décennies, dans tous les pays du monde, la société civile dans sa globalité est devenue un levier capital qui questionne les décideurs, prend la mesure du gouffre qui se creuse entre les strates de la population et met en place des mesures sociales et culturelles dont le monde politique a fait une quasi abstraction.

Et ce n'est pas sans mal, ni sans sacrifices de la part de ces hommes et femmes qui s'engagent pour un « monde nouveau », qu'aujourd'hui l'Europe parvient à maintenir le cap de la cohésion sociale dans une large constellation de langues et de cultures.

Le cas du Luxembourg, en particulier, constitue un véritable « study case » pour les générations futures : de la grisaille des hauts-fourneaux qui ont fait du Luxembourg le pays riche et prospère que l'on connaît, nous sommes aujourd'hui passés à une palette de couleurs digne des plus grands peintres du XXe siècle. La sonorité de nouvelles langues et le visage de mille et une origines ont enrichi le paysage quotidien de chacun de nous.

C'est une véritable « révolution » qui s'est progressivement installée sans que l'on n'y ait pris garde, sans vraiment la voir arriver, sans vraiment avoir préparé le terrain. Et c'est tant bien que mal que l'on avance aujourd'hui sur la voie de la construction d'une nouvelle société, à coups de gueule, à force de crier à l'évidence, grâce à « quelques empêcheurs de tourner en rond ».

L'intégration n'est pas naturellement dans nos gênes - il faut savoir lâcher du lest, batailler contre des vieux démons et, surtout, se rendre compte qu'il s'agit d'un processus réciproque qui n'est jamais achevé.

Les composantes de la population actuelle du Grand-Duché sont nombreuses et aux origines diverses. Il est impensable de pouvoir toutes les identifier, et inconcevable d'imaginer les placer toutes sous la coupole d'une seule entité fédérative. Et c'est bien pour cela que d'aussi nombreuses associations composent le paysage social du Luxembourg. Chacune d'elles a ses propres spécificités. C'est une réalité que l'on ne peut plus nier.

Mais, qu'en est-il de cet autre levier, essentiel à leur action et à leur survie, que constituent les aides publiques, véritable ciment du travail de terrain du monde associatif ? Peut-on croire aux principes de l'Europe qui préconise la subsidiarité comme élément central d'atteindre les citoyens et citoyennes ? Cette année Européenne des Citoyens sera-t-elle une lueur d'espoir pour toutes ces associations qui font un travail citoyen et bénévole extraordinaire ?

Au carrefour des chemins qui scelleront le « vivre ensemble », beaucoup de questions restent encore sans réponse et les zones d'ombre sont vastes. Le monde associatif s'interroge et pose des questions essentielles qui sont autant de références pour l'avenir.

Les autorités ont-elles bien compris qu'il est essentiel
:

- de jouir d'une indépendance organisationnelle,

- de pouvoir exercer sa liberté d'innovation,

- de comprendre comment les ressources financières sont allouées aux diverses plateformes associatives ?

La qualité du travail de terrain, qui s'inscrit dans la longue durée, est-elle considérée, ou est-ce que seuls les chiffres comptent ?

La quantité est-elle exigée au détriment de la qualité ?

Combien de questions n'ont pas trouvé de réponse jusqu'à présent ? Combien de portes sont restées fermées devant nous ?

Notre langage est clair et précis. La devise est sans appel : équité et TRANSPARENCE.

Dans cette Tour de Babel, nous parlons la langue de nos origines et celle du pays d'accueil. Nous refusons la langue de bois. Mais nous ne pourrons aider à construire un futur qu'en parlant la même langue - celle de la justice, de la fraternité et de l'égalité pour tous.

L'année européenne des citoyens 2013

Année européenne 2013 des citoyens :les réseaux européens se mobilisent pour la citoyenneté !

 

A l'invitation de ALOS - Ligue des Droits de l'Homme  une vingtaine d'associations se sont réunies le 15 novembre à la Maison de l'Europe en vue de créer au Luxembourg une Alliance pour l'année européenne des citoyens 2013.

Un groupe de pilotage a été désigné pour rédiger un "manifeste du Luxembourg", complémentaire à celui adopté par les réseaux européens au niveau de l'UE.

 

Ce document comprendra 3 parties.
A) constat ou état des lieux,
B) souhaits ou pistes à suivre
C) actions concrètes déjà envisagées ou envisageables.

L'Alliance2013.lu est ouverte à toute association/ structure qui veut s'y joindre.

Voici le texte fondateur adopté par l'Alliance dans sa réunion plénière du 16 janvier 2013
Cliquez ici

 

 

 

Année européenne des citoyens 2013

L'Année européenne des citoyens 2013 est consacrée aux droits qui résultent de la citoyenneté de l'Union. Tout au long de l'année, nous encouragerons le dialogue, à tous les niveaux, entre les pouvoirs publics, la société civile et les entreprises lors d'événements et de conférences organisés partout en Europe afin de débattre de ces droits et de déterminer comment l'Union européenne devrait être à l'horizon 2020. 

 

 

Cérémonie de remise des prix de l’Année européenne 2012

Bruxelles, 13 novembre 2012

 

La cérémonie de remise des prix de l'Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle aura lieu le 13 novembre 2012 à Bruxelles.

Présidée par László Andor, commissaire européen chargé de l'Emploi, des Affaires sociales et de l'Inclusion, la cérémonie permettra de mettre en valeur des personnes et des initiatives remarquables apportant une contribution majeure à la promotion du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. Le discours d'ouverture sera prononcé par Lenia Samuel, conseillère hors classe et présidente du jury.

Les prix seront décernés dans six catégories : Entrepreneuriat social, Lieux de travail pour tous les âges, Vers des environnements adaptés aux personnes âgées,  generations@school, Concours "Récits de vie", Reportages sur le vieillissement et les relations intergénérationnelles.

Plus de 1300 dossiers de candidature, intéressants et variés et provenant de toute l'Europe, ont été reçus. Dans chacune des catégories, les lauréats ont été choisis par un jury composé de représentants des institutions européennes et des principaux partenaires de l'Année 2012. Une présélection avait été faite auparavant dans chaque pays par un jury national ; en tout, 190 représentants d'organisations partenaires ont fait partie d'un jury national.

Plusieurs représentants de haut niveau des institutions européennes, ainsi que des partenaires de l'Année européenne 2012, des membres d'organisations locales, régionales ou nationales, des universitaires et des journalistes, ont confirmé leur présence à la cérémonie.

Le nombre de places étant limité, nous vous conseillons de confirmer votre venue le plus tôt possible en cliquant ici.

La cérémonie se déroulera de 16 heures à 18 heures et sera suivie d'une réception. Elle aura lieu dans le bâtiment Charlemagne (rue de la Loi 170, Bruxelles). Les inscriptions commenceront à 15 h 15 (veuillez arriver à l'avance en raison des contrôles de sécurité).

 

 

International Day of Older Persons

Worldwide - October 1st 2012

The United Nations' International Day of Older Persons is celebrated annually since 1991 on October 1 to recognize the contributions of older persons and to examine issues that affect their lives. 


The theme of the day in 2012 is "Longevity: Shaping the Future". Special events will be organised worldwide.

Across Europe, citizens are invited to participate in many initiatives. Highlights include:

UN recalls that in 2009 an estimated 737 million persons were aged 60 years or over, nearly two thirds of whom lived in developing countries. Their number is projected to increase to 2 billion in 2050, by which time older persons will outnumber children (persons aged 0 to 14 years).

 

Le jour où le Luxembourg défia les nazis

WILTZ- C'est dans la Cité du genêt qu'a été lancée le 31 août 1942 la grande grève générale s'opposant à l'ordre nazi qui réclamait des jeunes hommes pour fournir le front en soldats.

Deux ministres nordistes, le Wiltzois Romain Schneider et l'Ettelbruckois Marco Schank, ont représenté le gouvernement lors de la commémoration du 70e anniversaire du lancement de la grève générale.

lire la suite...

pour des informations sur le monument de la photo

ici...

« Considère-t-il le Grand-Duché comme son unique patrie ? »

L'histoire de la nationalité intègre en elle plusieurs récits : celui de l'immigration, de la nation et du nationalisme. Le nouveau livre de Denis Scuto montre comment une politique d'abord confiante dans le processus d'intégration des personnes étrangères a dévié vers le discours de la « Überfremdung ».

Parfois, on déplore qu'un livre n'ait pas été écrit plus tôt. C'est le cas pour la récente publication de Denis Scuto sur l'évolution de la nationalité au Luxembourg depuis la Révolution française. Les méandres de la législation luxembourgeoise sur les conditions pour devenir Luxembourgeois-e traduisent les préoccupations des hommes et femmes politiques face à l'importance accordée à la nation et à l'impact du nationalisme à l'un ou l'autre moment de l'histoire. La classe politique responsable des réformes de la loi de 2001 et 2008 aurait pu en tirer de belles leçons. Au moins, on peut espérer que ce livre d'histoire aura dans un futur proche, chose plutôt rare, un impact sur la politique concrète : le ministre de la Justice François Biltgen (CSV), qui vient de se voir remettre un exemplaire du livre par l'auteur, a annoncé qu'il veut « lancer un large débat avec la Chambre des Députés et les représentants de la société civile sur les orientations à donner à la réforme projetée ».

« La nationalité luxembourgeoise », qui constitue la version publiée de la thèse de doctorat de Scuto, s'aligne dans sa structure sur un des ouvrages de référence en la matière, « Qu'est-ce qu'un Français ? », de Patrick Weil. Scuto propose, après un questionnement très bref des concepts « nation », « nationalité » et « nationalisme », un survol de l'histoire politique, sociale et d'immigration du grand-duché depuis 1839, la date officielle de l'indépendance luxembourgeoise jusqu'à la 2e Guerre mondiale. Il suit alors chronologiquement le développement de la législation sur la nationalité et son acquisition depuis le Code civil introduit par Napoléon jusqu'au 21e siècle, en approfondissant la matière par l'analyse de dossiers personnels de naturalisation. Enfin, il ajoute un examen de deux cas spécifiques de discrimination : les femmes et les personnes juives. Tout au long du récit, l'évolution luxembourgeoise est comparée à celle des pays limitrophes. Dommage que l'impression des cartes et autres illustrations intéressantes soit de qualité médiocre, et que l'un ou l'autre des nombreux tableaux n'ait pas été présenté sous forme de graphique, permettant une meilleure compréhension des évolutions quantitatives.

Plus d`informations: ici

 

 

Soirées Littéraires Millefeuilles juillet

Date : 2 juillet 2012 ("Schmelz Kultur Stengefort 2012")
Heure : à partir de 20h
Lieu : Centre Culturel "Al Schmelz", rue Collart, L-8414 Steinfort
Thème : Rire aux Eclats dans tous ces Etats !


Entrée libre !

Plus d'informations : ici

 

Téléchargements

Café des Âges à Ettelbruck

 Plus qu'un café... un lieu de parole citoyenne dans un cadre convivial!

 

Le troisième Café des Âges aura lieu à Ettelbruck le 28 juin!

 

2012 est l'Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle.

 

Lors de ce Café des Âges, des questions liées à ce thème seront abordées.

 

Programme:

14h30: Accueil

15h00-15h20: Discours

15h30-16h20: Discussions

16h30: Synthèse

 

Il y aura du café, des boissons et petits snacks sur place.

 

Où:  Ecole Privée Sainte-Anne - 108, Grand-rue L-9051 ETTELBRUCK

Infos et inscriptions: Club Senior Nordstat: 26 81 37 43

 

Locaux accessibles pour personnes à mobilité réduite!

www.festivasion.lu /

 

Téléchargements

KuddelMuddel FEI sur Radio Dudelange

Le 31 mai dernire, nous avons eu sur Radio Dudelange l'émission mensuelle "KuddelMuddel FEI".

Pour la première fois, nous avons réalisé notre émission à l'extérieur (place de l'hôtel de ville/Dudelange) en compagnie de nos invités. Il s'agit d'une action qui fait partie du caractère innovateur de KuddelMuddel qui privilégie le contact local avec des différents intervenants, y inclus les ressortissants des pays tiers. Grâce au partenariat entre la Maison des Associations et Radio Dudelange, d'autres actions comme celle-ci se suivront.
Ecoutez notre émission

Thème: «  L'éducation, la vie des ressortissants (enfants) des pays tiers dans les écoles au Luxembourg ; c'est facile l'intégration ou les langues/culture posent un problème ?»
Invités: Henri Fishbach (chargé de cours), Flavio Pachi et Stéphanie (étudiants d'origine capverdienne et membres du Comité Spencer asbl) 
Equipe KuddelMuddel (studio): Emilia; Gualter (coordination et animation)

KuddelMuddel-FEI est financé par le Fonds Européen d'Intégration des Ressortissants des Pays Tiers (FEI) et par l'Office Luxembourgeois de l'Accueil et de l'Intégration (OLAI) 

 

 

 

Semaine interculturelle au Lycée belval: Millefeuilles FEI et Cuisine du Monde

La Maison des Associations, en tant que coorganisateur, et ses fédérations membres en tant que partenaires, ongt participés à la réalisation d'une semaine interculturel à Belvaux su 11 au 15 juin. La MA a présenté lors de cette semaine, deux de ses activités interculturelles : Millefeuilles-FEI (14 juin) et Cuisine du Monde (12 juin).
Le thème de la soirée littéraire a été « Luxembourg est monde ". Il s'agissait de  la quatrième soirée « Millefeuilles » réalisée dans le cadre d'un financement du Fonds Européen d'Intégration des Ressortissants des Pays Tiers et de l'Office Luxembourgeois de l'Accueil et de l'Intégration. Les thèmes liés à l'intégration des Citoyens des pays tiers ont été au rendez-vous dans un cadre convivial et amical.
La cuisine du monde a eu comme thème « La gastronomie africaine ». La Fédération des Associations Capverdiennes au Luxembourg (FACVL) et l'Association des Parents d'Elèves d'origine capverdienne (APADOC), avec la MA, ont présentés quelques recettes de la cuisine africaine.

Visitez notre album photo

 

Téléchargements

Participez au Prix du Mérite du Bénévolat 2012

Le Prix du Mérite du Bénévolat, l'une des plus hautes distinctions gouvernementales en matière d'action bénévole, vise à reconnaître un projet spécifique soumis par des associations, des ONG ou des fondations établies au Luxembourg et qui présentent des stratégies et des moyens exemplaires afin d'encadrer et de soutenir le bénévolat et les bénévoles.

Ce prix est remis par le Gouvernement pour souligner l'engagement exceptionnel et la précieuse contribution de bénévoles et d'organismes œuvrant dans les domaines les plus divers au Luxembourg. Il vise à récompenser les efforts déployés par le monde associatif au sens large du terme dans la communauté en vue de promouvoir et de favoriser le développement de l'engagement bénévole.

Le Prix du Mérite du Bénévolat reconnaît les organisations au sein desquelles des personnes s'engagent de leur plein gré, sans toucher de rémunération au sens monétaire du terme, dans une action au service d'un tiers ou de la communauté.

Organisation: Année européenne du vieillissement actif Association du Bénévolat Luxembourg et Le Gouvernment du Grand- Duché Luxembourg

Plus d`informations: ici

 

 

Jeudi, le 24 mai à 14h30: Kino mat Häerz...a mat Kaffi!

Léif Lëtzebuerger... D'Grande-Duchesse am Exil 1940 -1945

Luxembourg 2008 / version originale luxembourgeoise / 98' /  nb & c  /  Documentaire de: Ray Tostevin / En collaboration avec : Centre National de l'Audiovisuel (CNA)

 Léif Lëtzebuerger est l'histoire encore jamais racontée de la Grande-Duchesse Charlotte en exil dont l'amitié avec le Président Roosevelt fut un catalyseur important dans la libération de son petit pays. Ses discours à la BBC ont redonné au peuple luxembourgeois du courage et la farouche détermination de ne pas sombrer face à un occupant détesté.

Léif Lëtzebuerger rassemble d'impressionnants témoignages directs ainsi que des scènes dramatiques reconstituées et des archives encore jamais vues pour montrer ce qui arriva quand les Luxembourgeois ont été envahis par l'armée de Hitler au printemps 1940. A l'heure la plus sombre du pays, les messages de propagande envoyés par la Grande-Duchesse Charlotte par la BBC de Londres et des Etats-Unis ont revigoré l'esprit de résistance des Luxembourgeois.

« Léif Lëtzebuerger est aussi un petit bijou esthétique, fait avec élégance et intelligence. » (d'Lëtzebuerger Land)

Organisation: Maison des Associations, Cinémathèque et HELP
Plus d`informations: ici

 

 

 

Votez pour FESTIVASION! Nous avons besoin de vous!

Festivasion est un des concepts qui participe au concours « ING Solidarity Awards ».

Afin d’augmenter toutes les chances de gagner parmi les 40 projets en concours, n’hésitez pas à motiver tous vos contacts à visiter le site www.ing.lu/solidarityawards et votez pour Festivasion.

Jusqu’au 10 juin 2012,
les projets qui auront récolté le plus de votes des internautes seront les heureux gagnants d’un chèque de 1.000 EUR!
Nous comptons avec votre aide pour aider « Festivasion » à gagner le concours « ING Solidarity Awards »

Pour en savoir plus concernant notre projet, visitez www.festivasion.lu

 

 

 

Câfe des Âges à Sandweiler

Plus qu'un café... un lieu de parole citoyenne dans un cadre convivial!

Le second Café des Âges aura lieu au Centre culturel de Sandweiler en collaboration avec le Club Senior Syrdall et ce à partir de 14h30

2012, c'est l'Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle.

Le Café des Âges abordera donc des questions liées à ce thème.  Lire la suite


Ecoutez
l'émission radio "Diálogo" de la CCPL le 19 mai à partir de 13h30 sur Radio Latina (101.2 FM)
Carlos Breda (CIGL Esch) et Gualter Verissimo (MA) seront les invités et parleront du prochain "Café des Âges" et du projet "Festivasion".

 

Festival de Flamenco - Esch-sur-Alzette

Au mois de mai, de forts beaux moments de flamenco nous attendent ! Des spectacles, des films et une exposition de l’artiste Kakes...  Pour cette nouvelle édition du Flamenco Festival Esch, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands puisque le festival sera pluridisciplinaire. N’hésitez pas à feuilleter la brochure du festival (ci-dessous) et découvrez sans plus attendre la programmation complète.
Voici déjà quelques noms qui vous donneront l’eau à bouche : Baron, Campallo, Leal, La Lupi, La Tremendita, La Serrana...

Les places des spectacles sont numérotées et quelques spectacles commencent doucement à se remplir. Ne tardez donc pas!

Informations : +352 55 44 93 –1 – www.kulturfabrik.lu

 

Téléchargements

Blog: Vivre au Luxembourg!

Sara Santolaria est une jeune espagnole qui vient de terminer un Service Volontaire Européen à la Fédération des Associations d’Espagnols au Luxembourg (FAEL). Durant l’année de volontariat, Sara a décidé de publier un blog avec des informations du Luxembourg. C’est surtout une source d’information pour des jeunes, aussi espagnols, qui souhaitent venir au Luxembourg. ici

 

 

 

Elections au CNE: résultats


Le 28 mars 2012 ont eu lieu les élections en vue de la désignation des représentants des étrangers au Conseil national pour étrangers en présence de la ministre de la Famille et de l’Intégration Marie Josée JACOBS.

Résultats

 

 

 

La MA au Festival des Migrations!

La Maison des Associations (Hall 3) a été présente durant les jours du Festival des Migrations, des Cultures et de la Citoyenneté!
Nos permanents,  les fédérations membres de la MA et leurs associations ont eu le plaisir de montrer à tous les projets en cours et leur travail interculturel.

Visitez l'album photo

 

 

 

Sommaire:

- Année Européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle
- Café des Ages tout au long de l'année
- Elections du CNE
- Projets de la MA dans le cadre du Fonds Européen d'Intégration des Ressortissants des Pays Tiers
- Les locaux et services de la MA à la disposition des associations
- Agenda

... et plus encore!

 

Lire la suite

 

 

 

 

 

 

Prix européen de journalisme

La Maison de l'Europe, en collaboration avec la Maison des Associations, ont fait la remise de prix aux lauréats du Luxembourg (Christiane Walerich du « Woxx » et Stefan Kunzmann du Magazine « Revue ») le 9 mars dernier.

Cette cérémonie a comptée également avec la participation de la classe T1CM3 du Lycée Technique de Bonnevoie qui ont discuté, avec l'aide des journalistes, la relation entre les médias, la discrimination et les droits de l'Homme.
Le prix européen distingue annuellement les journalistes qui, par leur travail, contribuent à mieux faire comprendre au public l'importance et les bénéfices de la diversité et de la lutte contre les discriminations dans l'UE.

La remise de prix a été diffusée via streaming sur notre site (www.mda.lu/streaming)

L'album photo y relatif sera disponible sur notre site sous peu.

 

 

 

Service Volontaire Européen: une nouvelle volontaire à la MA

Eszter Packy est une jeune hongroise qui vient de démarrer un Service Volontaire Européen à la MA. Eszter va rester chez nous pendant 1 année dans le cadre du SVE (Programme "Jeunesse en Action") Nous  lui souhaitons la bienvenue!

Depuis 2010, la Maison des Associations participe activement aux objectifs du Programme européen « Jeunesse en Action ». Pendant une année, des jeunes volontaires ont l’opportunité de participer à différents projets interculturels au sein de notre association et développer ainsi des compétences formelles et non-formelles. Voulez-vous entreprendre un SVE chez nous ? Ou plutôt partir à l’étranger en tant que volontaire ? Nous pouvons vous aider. Lire la suite

 

 

Guimarães - Capitale Européenne de la Culture 2012

L'APL, le Club Sénior "Um Leschte Steiwer" et la MA vous invitent à un voyage (du 24.09.2012 au 01.10.2012) qui nous fera découvrir les richesses d'une grande partie du Portugal d'où viennent beaucoup de compatriotes portugais, vivant au Luxembourg:

Guimarães, Capitale européenne de la Culture 2012 et berceau de la nation portugaise
Celorico de Basto, Centre du Vinho Verde
Porto, la ville fleurissante au Nord du Portugal
Barcelos, le lieu d'origine du fameux coq portugais
Vila Nova de Gaia, les grandes caves du Vinho de Porto,
Braga, la ville des Sanctuaires au Nord du Portugal
Viano do Castelo, au bord de la mer avec ses forteresses

Places limitées!

 

Téléchargements

Café des Ages à la Maison de l'Europe

La représentation de la Commission européenne à Luxembourg et le Ministère de la Famille et de l’Intégration ont lancé l’Année européenne du Vieillissement Actif et de la Solidarité entre Générations 2012 dans le cadre de l'évènement « Get Involved ».
La cérémonie s'est déroulée le 27 février à 15 heures à la Maison de l’Europe en présence de Mme Marie-Josée Jacobs, Ministre de la Famille et de l’Intégration et de M. Georges Bingen, chef de la Représentation de la Commission européenne à Luxembourg, de quelques associations et organisations et d'un public nombreux .
Après les discours d’ouverture, il y a eu un Café des Âges, espace de rencontre citoyen où chacun s’exprime librement sur une thématique retenue. Pour 2012 il s’agit de la question du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations.

Ecoutez le reportage sur RTL Radio

Visitez l'album photo

 

 

Téléchargements

« Millefeuilles »: vivre ensemble autour des livres

Nous avons eu le 9 février 2012, à 20h au Centre Convict (5, avenue Marie Thérèse  Luxembourg) notre soirée littéraire "Millefeuilles" ayant comme thème "La mer"

Plus de 50 personnes ont participé à cette dynamique et contribuent ainsi à la réussite croissante de ce concept interculturel au Luxembourg. Vous êtes de plus en plus présents à nos soirées, et nous vous en remercions.

Prochaine date; 15 mars.

Pour plus d'informations:

Organisation: MA, Iclupe, CCPL, AWM


Téléchargements

Journées FESTIVASION: intergénérationnelles et interculturelles

Dans le cadre des manifestations européennes marquant le lien entre "L'Année du Bénévolat 2011" et "2012, l'Année du vieillissement actif", Festivasion a permis aux citioyens du Luxembourg et ailleurs, les 18 et 19 décembre à la Kulturfabrik à Esch, de découvrir une large palette d'activités culturelles: ateliers créatifs, Cuisine du monde, Café des âges, Soirée Littéraire Millefeuilles-FEI, Yoga du rire, Kino & Kaffi, Karaoké et Thé dansant multiculturels

Pendant 2 jours, le Luxembourg a pu mieux connaître les acteurs et organisateurs de FESTIVASION par le biais de quelques activités qui continuent tout au long de l'année.

 

Régardez l'album photo avec les meilleurs moments de ces deux jours ici
Ecoutez les interviews radio à sujet de FESTIVASION sur les ondes de RTL Luxembourg  ici

 

Organisation: Maison des Associations, Help, Egipa, Cigl Esch, Cigl Schifflange, Club Haus beim Kiosk
Partenaires: Olai, Ministère de la Famille et de l'Intégration, CCPL, FAEL, APL, Agence du bénévolat, Kulturfabrik, Commune d'Esch, Commune de Schifflange, CELB

 

 

 

Portail européen sur l'intégration

Des outils et des informations pour une intégration réussie

L'intégration réussie des ressortissants des pays tiers présents dans les états membres de l'Union européenne est d'une importance vitale pour renforcer la liberté, la sécurité et la justice en Europe.

Le Portail européen sur l'intégration offre aux praticiens une collection de bonnes pratiques ainsi qu'un éventail d'outils et d'informations pour une intégration réussie.

 

 

 

Bénévole à la Maison des Associations?

La quatrième édition du Forum du Bénévolat organisée par l'Agence du Bénévolat a eu lieu du vendredi 29 avril au samedi 7 mai 2011 à la City Concorde à Bertrange dans le cadre de 2011 - Année européenne du bénévolat. Le Forum est un lieu d'échange qui réunit les personnes à la recherche d'une activité bénévole et les organisations de tous secteurs confondus (social, humanitaire, environnement, culture, sports, etc.) qui veulent recruter des bénévoles.

La Maison des Associations, Festivasion, l'Amitié Portugal Luxembourg, la Confédération de la Communauté Portugaise au Luxembourg on tenu leurs stands d'information durant les jours du Forum du Bénévolat.

Si vous souhaitez devenir bénévole au sin de la MA ou des nos fédérations, n'hésitez pas à nous envoyer le formulaire rempli ci-dessous par mail, courrier ou fax.
Pour plus d'informations, contactez-nous via mail: ou par téléphone: 26 68 31 09

 

Téléchargements